AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Self Defense ( privé Asmodée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mar 16 Jan - 21:27

L'Académie ne semblait pas tellement adaptée à ce qu'ils avaient comptés faire ce jour là. Il y avait un moment que Warren était parti : le devoir l'appelait lors de cette mission avec Shikaku où il avait failli perdre un bras. Heureusement, cela ne s'était pas passé comme ça, et tant mieux. Lorsqu'il avait remit les pieds à l'école alors il avait passé la journée à donner de ses nouvelles aux autres. Il avait tout un tas de bandages qui s'enroulaient autour de son bras droit signe qu'il était en voie de guérison et arborait une expression plutôt sérieuse tandis qu'on l'interrogeait. Au bout d'un temps, il avait remarqué Asmodée dans un couloir, décidant de marcher vers elle afin de lui parler.

Il l'avait alors invitée à venir s'entraîner avec lui le lendemain. Pour ce « rendez-vous » alors Warren avait pensé que les Jardins Lunaires feraient sans doute l'affaire : ils pourrait bouger autant qu'ils le voulaient sans être dérangés par un élève perdu quelque part. Warren était donc arrivé le premier et s'était assis sur un banc de parc, jambes écartées, bras derrière la tête, fixant le ciel dégagé d'une expression relativement calme. Il n'entendait plus que les oiseaux piailler et le bruit du vent dans les arbres.
Il n'en dit rien, mais il n'était pas fâché d'être rentré. La dernière mission leur avait fait comprendre des choses : des choses qui remettent en perspective ce que l'on considère comme la « paix » dans ce village.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mar 16 Jan - 21:38

youngheart

Les cours, c'était tellement barbant par moment, si bien que la jeune fille terminait toujours ceux-ci en rigolant les yeux rivés sur le papier qu'elle tenait entre les doigts. Le pourquoi elle rigolait venait du fait qu'elle envoyait des messages secret à sa meilleure amie, bavardant un peu de tout, mais surtout de la tenue du professeur de langue. Il n'avait rien de folichou, mais il avait toujours quelque chose de travers et à chaque jour c'était de trouver quoi.

La cloche sonna finalement et lorsqu'elle tomba sur un Warren qui revenait de mission, la jeune femme resta un moment surprise. Un, il était revenu et personne ne l'avait prévenue et deux, il y avait ce bandage au bras qui la rendait un peu perplexe. Il proposait un cours d'auto-défense et elle accapta avec un certain regard suspicieux.

Le lendemain, elle se leva tôt et décida de faire un peu de course avant de rejoindre le garçon. Garçon, autant dire que c'était un adulte puisqu'il était plus vieux qu'elle et avait déjà l'âge de vivre en appartement seul, ce qui n'était pas son cas hein. Elle s'approcha du jardin et s'arrêta en cherchant son souffle. Asmodée pouvait le voir plus loin, assis sur le banc et semblant bien tranquille. Un sourire apparut sur le visage de la jeune fille qui se mit en marche vers lui. C'était pour un cours de défense, alors la jeune femme portait un short de sport lui moulant les cuisses et les fesses ainsi qu'un soutif de sport recouvert d'un tank féminin couper juste sous la poitrine, elle donnait l'impression qu'elle allait à un cours de danse ou gymnastique, mais rien de tel.

C'était sa tenue pour apprendre l'auto-défense. Une fois derrière l'homme, elle eut un petit sourire en coin et se pencha en venant lui souffler près de l'oreille.

« Salut sexy boy. »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mar 16 Jan - 21:46

Il commençait à se demander si elle ne lui avait pas fait faux bond. Après tout, elle avait sûrement mieux à faire en son statut d'adolescente libertine que d'aller à un cours privé avec un mec plus vieux qui n'avait jamais vraiment eu l'air très commode. Mais bon, quand il sentit un souffle chaud contre son oreille et tourna la tête, c'est le visage illuminé de joie de l'adolescente qui se dévoila à lui. Il l'observa un instant, interdit face au surnom qu'elle lui offrait, avant de se lever complètement de son banc.

« J'espère que l'endroit ne t'embêtes pas trop. » fit-il remarquer en croisant les bras contre son torse. Il examina le style vestimentaire de la blonde en semblant tout de même amusé de la façon dont elle avait choisi de s'habiller dans les circonstances. Disons que vêtue comme ça elle allait devoir apprendre à se défendre, oui. Warren vint se frotter légèrement le dessous de la lèvre et le menton en baissant de façon momentanée la tête d'un petit sourire.
Décidément. Elle ne changeait pas avec les années.

« Si je t'ai fais venir c'est surtout parce que je vais bientôt repartir. Et je me dis que tant que je suis présent autant en profiter pour t'aider. » expliqua-t-il d'un ton plus calme. Il tourna la tête vers la petite clairière juste derrière eux qui était idéale pour s'y déplacer sans se prendre une branche dans la gueule.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mar 16 Jan - 21:53

youngheart

Elle bouda un moment parce que c'était toujours la même chose avec Warren, il n'avait aucune réaction aux surnoms qu'elle lui donnait et restait de marbre. Un vrai soldat qui ne dévoilait pas ses émotions, c'était un peu chiant. Elle avait l'habitude de vivre avec trois hommes qui n'avaient aucune honte ou peur de dévoiler leur sentiment ainsi donc, avec War' c'était complètement autre chose.

« L'endroit me convient. » Dit-elle avec un bref sourire, s'étirant un moment en levant les bras vers le ciel, sur la pointe des pieds. « Je ne pensais pas que tu voudrais faire ça dehors, alors ça me plait d'avantage qu'à l'intérieur ! »

Au moins dehors il y avait de l'air fraîs et ça ne puait pas le gymnase renfermer. Elle sentit le regard de l'homme sur elle et haussa un sourcil en semblant ne pas comprendre ce sourire. D'ailleurs, elle le pointa du doigt en voulant lui faire la remarque, mais il enchaina avec une nouvelle qui l'agaça.

« Encore? Tu en as pas marre de partir comme ça... Tu m'avais dis que tu me donnerais des cours plus souvent... »

Elle plissa les yeux en semblant mécontente puis soupira en tournant les talons, elle marcha vers la clairière également.

« Je trouverais quelqu'un d'autre alors pour la suite de mes cours. »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mar 16 Jan - 21:59

Il connaissait ce regard : quand il la vit afficher un air mécontent en tournant les talons pour rejoindre la clairière alors tout de suite War se fit la réflexion que la suite ne l'enchanterait pas : il ne fallu même pas deux secondes pour qu'elle lui fasse savoir qu'elle trouverait bien quelqu'un d'autre pour les cours.

Warren se contenta alors de marcher vers elle afin de la rejoindre. Une fois près d'elle alors il retira son blouson et demeura en t-shirt. Il était aisé de remarquer que son bras était toujours couvert de bandages.

« Je vais pas partir des mois non plus. Si tout va bien dans une semaine je serai revenu. » lui fit-il savoir en fronçant un peu les sourcils. Warren attendit un instant avant de simplement tendre la main. Il plaça ses deux bras sous ceux d'Asmodée et se mit à l'enlacer par derrière, mais fermement. Cette position marquait le début du cours : « Je te tiens. » déclara-t-il avec un petit sourire en coin. Il la serrait au niveau du bas des côtes et la plaquait de plus en plus contre lui de sorte à simuler carrément le geste. D'ailleurs, il était en train de la soulever un peu comme s'il voulait reculer et fuir avec elle derrière les arbres. S'il réfléchissait en tant qu'assaillant alors c'était l'endroit idéal pour l'agresser sans se faire repérer.

Cela dit, si elle était maligne comme il le pensait, elle se débrouillerait pour être libérée de cette étreinte.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mar 16 Jan - 22:16

youngheart

Non, elle n'était pas heureuse de savoir que Warren repartirait de nouveau, dans une mission dangereuse. Elle n'en savait rien, mais pour revenir avec un bras recouvert de bandage, ce n'était surement pas pour récolté du riz qu'il partait en mission. En plus, elle savait qu'il faisait ceux-ci avec Shikaku et souvent ce dernier revenait sans égratignure alors que Warren... Elle jeta un bref coup d'oeil de biais sur le bras et soupira en poursuivant son chemin.

Évidemment, monsieur s'expliquait en disant qu'il ne partirait pas plus qu'une semaine, mais étrangement elle avait de fort doute et même si, ce n'était pas vers elle qu'il viendrait en premier hein. Il avait ses potes, de la famille surement donc elle devait être la toute dernière sur la liste.

« Quand même, je prends de ton temps et tu as surement mieux à faire qu'être avec une gamine. » Sans le savoir, elle disait un peu la même chose qu'il avait songé avant qu'elle n'arrive au jardin.

Deux idiots qui pensait quelque chose de faux au final. C'était marrant tient. Alors qu'elle marchait toujours, elle sentit des bras passer de chaque côté de son corps, se refermant sur elle.

Je te tiens...
Vraiment? Il commençait le cours comme ça? Bien entendu, Warren lui disait sans cesse que les agresseurs ne préviennent pas et qu'ils étaient surnois dans leur attaque.  Cependant elle ne s'était pas attendu à cela. « Warren, mais merde attends ! » Il la soulevait de terre et Asmodée compris qu'il ne la lâcherait pas.

En ce moment, les pensées d'Asmo roulait rapidement dans son esprit alors qu'elle cherchait comment faire. Dans un élan quelconque, elle posa le pied contre la cuisse du jeune homme et poussa vers l'avant afin d'avoir un élan plus puissant et se retrouver la tête en bas. Un sourire en coin apparut alors que cette fois, elle se retrouvait derrière lui, sur le dos de celui-ci en lui passant un bras sous la gorge et l'autre lui tenant la tête. En fait, ce n'était pas son premier cours de défense, elle avait apprit de ses erreurs.

« Now, c'est moi qui te tient ! »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mar 16 Jan - 23:45

Quand elle se retrouva sur son dos après une manoeuvre relativement rapide Warren afficha un air impressionné. Il ne pouvait plus du tout bouger la tête de la façon dont la jeune femme était positionnée telle une veuve noire prête à dévorer sa proie. Dans tous les cas, conscient que les choses n'étaient pas du tout à son avantage, il fit mine d'être en mauvaise posture, lui déclarant : « C'est vrai. Tu me tiens. »

Warren avait, malgré tout, les bras libres et profita de la proximité de la jeune femme dans son dos pour la frapper au niveau des cuisses afin de lui faire perdre l'équlibre. Il profita de ce déséquilibre pour se libérer du bras autour de son cou et la laissa tomber sur le dos sans plus de cérémonie.

« Bien joué. » fit-il en tournant la tête vers elle. Il s'arrêta tout près de son corps allongé, ses pieds près de la tête d'Asmodée, et lui demanda : « En dehors du fait que tu as faillis te faire agresser la dernière fois pourquoi tiens-tu tant à pratiquer l'auto-défense ? » Il s'accroupit tranquillement à côté d'elle, poignets sur les genoux, inconscient de l'avoir sans doute blessée.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mar 16 Jan - 23:53

youngheart

Ce n'était pas un avantage très impressionnant, puisqu'il la surprit en frappant ses cuisses et voilà qu'elle tombait contre le sol. Évidemment, elle se fit mal au bas du dos puis grogna en restant contre le sol. C'était con, elle qui était fière de l'avoir maîtrisée, voilà qu'il lui prouvait qu'elle n'avait pas du tout la bonne façon de faire ou du moins, ce n'était surement pas suffisant pour que l'agresseur abandonne. C'était une raison de plus pour avoir des cours d'auto-défense quoi.

Alors qu'elle était toujours sur le dos dans l'herbe plus frais du jardin, la jeune femme releva les yeux vers ceux de Warren et fronça les sourcils un moment en soupirant.

« Parce que ce n'est pas uniquement pour me défendre. Je ne suis pas douée en combat. J'ai encore beaucoup a apprendre avant d'avoir le niveau. »

Dans les cours de combat par exemple, elle se battait, mais ce n'était rien d'extraordinaire. Elle savait comment combattre avec une arme blanche, mais les fois où elle en possédait un sur elle était relativement minime hein. Il était accroupit près d'elle, laissant la jeune femme avoir une meilleure vue sur le visage du garçon.

« Et puis, ça me permet d'avoir du temps avec toi, chose qui en temps normal ne te traverserais surement pas l'esprit... » Dans une grimace, elle s'installa en tailleur et s'étirant un peu plus le dos, celui-ci maintenant bien droit, bien qu'un peu courbé tout de même. Elle cambrait le dos pour que celui-ci se remette de la chute.

« En tout cas, tu es doué pour les cours, mais pour le tact envers une femme, on repassera... Aie. »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 17 Jan - 0:05

Quand elle lui fit savoir qu'elle souhaitait tout simplement s'améliorer au combat alors Warren l'écouta calmement. Il demeura près d'elle tandis qu'elle redressait un peu le dos et lui admettait avoir envie de passer du temps avec lui. Puis, elle conclut en lui faisant remarquer qu'il n'était pas très doué pour bien traiter une femme.

« Tu es là pour devenir plus forte. Tu n'as pas à avoir honte si tu perds l'avantage. Au final, il y a toujours un moyen de s'en sortir. » lui fit-il remarquer même si, au fond, ce n'était pas du tout ce qu'elle avait voulu entendre par là. Warren lui tendit la main pour l'aider à se relever et fit de même. Une fois qu'ils furent à nouveau face à face alors Warren se frotta un peu les cheveux et examina son « élève ».

« Le plus important c'est de savoir où frapper. La position des mains est essentielle et il faut bosser l'esquive ... » lui fit-il savoir rapidement. Il approcha à nouveau d'Asmodée et se contenta de placer sa main un peu entre le sternum et l'estomac de l'étudiante. Il y laissa la main et lui expliqua calmement : « Tu connais le plexus solaire ? Certains appellent ça la roue d'énergie ou le chakra. » fit-il savoir en songeant notamment à Shikaku dont les ancêtres croyaient en bien des choses inhabituelles. « Juste là. » Il appuya un peu plus à l'endroit où se trouvait sa main : « Tu remarqueras qu'en situation de stress, par exemple, ton corps se contracte et il arrive que tu aies mal au ventre. Du moins, c'est l'impression que tu as. C'est un endroit stratégique important. » Il la fixa droit dans les yeux en étant tout près d'elle et termina : « L'effet quand on frappe cet endroit est immédiat : la frappe crée un choc qui endommage le diaphragme et rend la respiration difficile. Si tu as vraiment de la poigne la personne en question peut arrêter de respirer ou même s'évanouir. »

Warren se contenta simplement de reculer d'un mètre et lui fit signe : « Essaies avec le pique des doigts. Il faut être précis et rapide. Si tu n'y arrives pas alors contentes-toi de me tenir tête. »
Ces mots sonnaient comme des ordres, mais ne servaient en réalité que de guidage pour lui permettre de bien comprendre ce qu'elle devait faire.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mer 17 Jan - 0:21

youngheart

Elle était là pour devenir plus forte. C'était ce dont elle cherchait à se convaincre elle-même au final. Alors qu'il lui tendait la main et qu'elle soupirait longuement en relâchant son souffle et voutant le dos vers l'avant, elle saisit cette main et se redressa. Elle aurait beau être nue devant lui, il n'aurait même pas de réaction ce gros crétin. C'était une déception au final, elle n'avait la cote qu'avec les gros lards dégoutant dans les bars et les garçons de douze ans à l'école qui se branlait devant une Jessica Rabbit.... Une fois debout, elle se positionna devant lui, comme il lui parlait.

En fait, il cherchait vraiment à lui faire savoir que le meilleur endroit pour couper le souffle de son adversaire était un point bien précis. Elle baissa les yeux en observant la main de Warren, elle était grande, elle était chaude et elle dégageait quelque chose de pas trop cool en même temps. Lentement, la demoiselle releva les yeux en observant l'homme un moment puis fronça les sourcils. De quoi est-ce qu'il parlait bon dieu ? Bon, elle comprenait l'essentiel, mais tout de même.

Alors qu'il parlait de maux de ventre et de respiration qui se coupe, Asmodée commençait à mieux comprendre et ce doutait bien qu'elle n'arriverait jamais à un résultat aussi impressionnant. D'ailleurs, elle sursauta quand il lui fit savoir que c'était le moment de tester pour quoi. Il était sérieux ??....

« Attends, tu es sérieux ? » Elle baissa les yeux vers sa propre main en se disant qu'elle risquerait de se casser les doigts plutôt que de lui faire perdre le souffle hein. Dans une semi grimace, elle posa son regard sur Warren et soupira. « Il est sérieux ... »

Et en plus, il avait le culot de lui dire 'si tu n'y arrive pas, contente toi de me tenir tête', mais bien sûr !... Elle l'observa en sentant une certaine colère qui montait en elle puis secoua la main un moment. Après un temps, elle fronça les sourcils en fonça vers lui. Elle cherchait à l'atteindre, mais à chaque fois il bloquait, esquivait et rendait la tâche difficile.

C'était à la fois frustrant et destabilisant d'avoir un homme capable de se défendre et de tenir tête de la sorte.

« T'es frustrant et tu M'FAIS CHIER ! » Hurla-t-elle en lui donnant un coup de pieds dans le genou.

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 17 Jan - 0:29

Bien entendu, elle n'était pas très forte, parce que ce n'était pas une sportive et qu'elle ne passait pas le plus clair de son temps à manger des protéines et à entretenir ses muscles comme bien des hommes le faisaient. Alors il ne s'attendait pas à ce qu'elle réussisse : le but ultime étant que ce qu'il venait de lui dire lui serve à l'avenir. Il la frappait et elle esquivait bien même si elle semblait de plus en plus furax de voir que ses coups ne parvenaient pas à faire vaciller Warren. Au bout d'un temps, elle lui envoya un coup dans le genou ─ ce qui, en principe, était bien utile pour déstabiliser quelqu'un. Il lâcha une plainte en pliant le corps sous la douleur et finit par reprendre une respiration normale afin de garder le contrôle de ses émotions ─ et pour arriver à tenir debout aussi, d'ailleurs.

Warren profita de leur proximité pour venir lui saisir le bras et la coinça à nouveau contre lui. Cette fois-ci ils étaient face à face et l'homme se contentait de reprendre une respiration régulière en tenant l'un des bras d'Asmodée derrière son dos. Il observa un instant la blonde et le silence sembla durer une éternité avant qu'il ne lui dise : « Désolé. » De sa main encore libre il se contenta juste de venir lui repousser quelques mèches de sur le visage. Elle avait un peu chaud alors ses yeux dorés étaient dissimulés derrière sa frange. Warren préférait largement avoir accès à son regard. Après avoir repoussé les mèches il se contenta de laisser sa main posée contre le côté de la tête de la demoiselle. « ... » War ne dit rien, profitant juste de ce petit moment où il lui contemplait simplement le visage en silence, comme un creep, en fait.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mer 17 Jan - 1:14

youngheart

Il venait de la prendre par surprise avec cette technique. En fait, elle s'attendait vraiment à ce qu'il soit beaucoup plus destabilisé que cela. En temps normal, lorsqu'elle donnait un coup de pied dans le genou de Levi, celui-ci mettait un moment avant de s'en remettre et de lui courir après... Mais Warren semblait plutôt du genre tenace et endurant. Ce n'était donc pas une surprise pour ceux le connaissant bien, de le voir venir vers elle en lui choppant le bras et lui tordant quasiment dans le dos.

« Putain, Warren... »

Grogna-t-elle entre les dents, maintenant sur la pointe des pieds en étant contre l'homme en question. Elle pouvait sentir les muscles de son bras qui se tordait et la douleur qui devenait engourdissement. L'idée même qu'il la frappe lui était venue à l'esprit un moment et elle attendait limite sa sentence en ayant le coeur qui débattait vivement. D'ailleurs lorsqu'il leva ma main dans le but de lui retirer les mèches de cheveux sur le visage, la jeune fille cru réellement qu'elle se prendrait une baffe.

« ... »

Rien. Il ne fit rien d'autre que de lui repousser les mèches et dégager ainsi ses yeux et son visage. Sous la surprise, elle plongea son regard dans le sien et l'observa attentivement. À quoi songeait-il ? Pourquoi est-ce qu'il la regardait comme ça. Elle avait le souffle assez court et sa poitrine se soulevait rapidement contre le torse de Warren alors qu'elle entrouvrit les lèvres.

« Warren, tu me fais mal au bras... »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 17 Jan - 1:22

Elle marquait un bon point. Il est vrai que son bras était placé de cette façon depuis un petit moment déjà : assez pour qu'elle se sente engourdie. Warren la libéra alors de son étreinte de sorte à ce qu'elle puisse se remettre de ce petit instant. Son regard se fit fuyant un instant et il finit par se dire qu'il vaudrait mieux s'asseoir ─ ce qu'il fit, le cul posé sur un rocher, les bras contre les cuisses, l'air un peu perdu dans ses pensées.

Du moins, jusqu'à ce qu'il daigne enfin dire quelque chose, mué par une impulsivité qui ne lui était pas coutumière : « On peut mettre le cours en suspens. Je crois que tu as besoin d'une pause. » Il leva la tête et la regarda en ne bougeant pas d'un centimètre. Puis, sans vraiment savoir pourquoi, il lui fit signe d'approcher avec sa main. Un geste plutôt naturel, en fait.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mer 17 Jan - 1:31

youngheart

Dès que Warren lui relâcha le bras, elle secoua celui-ci en cherchant à re-faire circuler le sang. Il était endoloris et elle devait bouger les doigts en ouvrant et refermant ceux-ci un moment. En tout cas, si elle avait une force comme la sienne, clair qu'elle userait de cette tactique pour faire chier son monde, mais bon. Asmodée n'était qu'une gamine pas si forte que ça, qui cherchait à tenir tête à un homme participant à des missions et ayant vue des horreur par moment donc pas étonnant qu'il ait des réactions comme celle-ci.

Il déclara par la suite que le cours était en suspens parce qu'elle avait besoin d'une pause. Pardon? Elle le regarda un moment avec un air suspicieux tout de même et un sourire faussement joyeux.

« C'est pas moi qui ai le cul posé sur un rocher hein. » Ironisa-t-elle en se massant toujours le poignet.

Bon, qu'il veule une pause l'arrangeait au final, mais elle ne voulait pas qu'il la croit fragile ou pas tenance. Ce n'était pas ce petit tour de bras qui allait la démotivée non plus. Warren lui fit finalement signe de s'approcher et elle fronça les sourcils en se demandant vraiment ce qu'il pouvait bien vouloir.

« Quoi ? » Demanda-t-il en s'approchant finalement de lui, relâchant son bras en laissant ceux-ci le long de son corps. Elle se retrouvait presque entre les jambes de celui-ci, mais à bonne distance. Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir?

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 17 Jan - 1:40

C'est vrai. En théorie, c'était lui qui s'était posé le premier, mais il constata qu'en dehors de cette amertume Asmodée semblait bien contente qu'il lui accorde cette pause. Elle semblait méfiante lorsqu'il lui fit signe d'approcher ─ on aurait dit qu'elle n'arrivait pas à croire que Warren puisse faire ce genre de geste sans une raison académique derrière. Le type aux cheveux verts pouvait bien le comprendre. Après tout, il était son « professeur ».

Elle était devant lui, menue et frêle, et donnant l'impression de faire partie de ces filles qui finissent pompom girls et reines de la promo. Warren ne pouvait s'empêcher de penser que ceux qui tenteraient de s'en prendre à elle auraient tendance à le regretter : elle avait cette flamme dans les yeux. Il l'avait déjà remarquée auparavant.
Le silence s'éternisait et elle devait bien s'impatienter alors Warren prit la parole : « Ton haut. »
Il tendit la main, pinça le haut entre ses doigts et tira dessus, lui montrant qu'il était marqué des traits du gazon, donc foutu si elle ne le passait pas à la lessive au plus vite.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mer 17 Jan - 2:02

youngheart

Elle baissa les yeux quand il saisit son haut en disant cela. Il est vrai que maintenant il était totalement foutu et du coup, elle soupira en relevant la main afin de prendre le bas et tirer un peu pour mieux voir. Certes, elle savait qu'en venait prendre un cours dans le jardin, elle ne s'en sortirait pas tout propre, ce n'était pas une idiote, mais quand même.

« C'est pas grave, je m'en doutais et puis c'est un vieux haut au final. » En disant cela, elle le saisit des deux mains et retira son haut en le déposant sur la tête de son 'professeur' d'auto-défense.

« Je peux faire le reste du cours en soutif de sport, c'est pas un problème. »

De toute façon, entre courir en soutif de sport et faire un cours d'auto-défense, il n'y avait pas vraiment de différence, n'est-ce pas. Toujours debout devant lui, elle le regarda de nouveau, haussant les sourcils.

« Tu as une petite amie? »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 17 Jan - 2:17

Franchement, Warren n'avait pas fait cette remarque pour qu'elle fasse le choix de se débarasser de son haut. C'est pourquoi il tira immédiatement une drôle de tête : c'est qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle prenne ce qu'il lui disait au pied de la lettre. Et la vérité c'est qu'il n'y voyait plus très clair maintenant qu'elle avait balancé ce bout de tissu sur sa tête.

Warren tendit la main pour retirer l'objet de sur son crâne et profita des paroles de la jeune femme pour hocher la tête. Il est vrai que cela ne faisait pas une grande différence ... mais en y songeant de façon plus pragmatique il ne pouvait pas non plus lui balancer un truc pareil. « Tu devrais te couvrir quand même. » Il se leva précipitamment et alla cherche son blouson avant de revenir vers elle : War lui posa le blouson sur les épaules en semblant y tenir.

« Les gens sont pas obligés de voir ta ... tes ... enfin bref. » Il toussota un peu et se contenta ensuite de croiser les bras contre son torse en étant debout à côté d'elle. Il croyait que la discussion s'orienterait vers un sujet plus classique, mais Asmodée ne l'entendait pas de cette oreille et le chargea d'une question qui le prit totalement au dépourvu. Il entrouvrit les lèvres en cherchant ses mots : « Une ... qu-oi ? »
Mais oui, Warren. Une petite-amie. Tu sais, ce que t'as jamais vraiment eu le temps de trouver entre quelques coups de poings dans le bide ? C'est l'effet que la question lui faisait, en fait. Un coup de poing dans le bide. « Non j'en ai pas. J'en ai pas eu depuis ... » Il laissa la réponse en suspens quelques secondes et répondit de façon un peu plus audible : « J'en ai pas. »
Il lança, sans vraiment capter que c'était mal posé, un simple : « Et toi ? » Euh. « Je veux dire. T'as un petit-ami ? » Il ne voulait pas sous-entendre qu'elle avait l'air d'aimer les femmes. Bien que cela n'aurait pas été un problème en soit...
...
Warren se maudit intérieurement. Il valait mieux se taire. Oh oui. Bonne idée.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 16:07

youngheart

« Pourquoi ? » Demanda la jeune fille surprise de par les paroles de l'homme. « Nous sommes dans une clairière, dans le jardin, un peu loin de tous ... Qui veux-tu que ça gêne ? » C'était un simple demande, mais un petit sourire en coin anima son visage alors qu'elle se retournait plus franchement vers lui. « En plus, mon haut est sale et je ne veux pas le salir d'avantage. »

C'est à ce moment qu'il parla de son soutif et que les gens était pas ''obligés'' de le voir. Mais il est bête où quoi ? Pensa  Asmodée en levant les yeux vers le ciel, les mains contre ses hanches.

« Oui bah, comme je le disais, pour ça il faudrait qu'il y ai des gens et il n'y a que toi... t'aimes pas voir mon soutif ? » Elle haussa les épaules en remontant les mains lentement le long de son ventre plat et s'arrêta tout près de sa poitrine. « Je pensas qu'il te plairait, il est a motif de camouflage ! » Elle saisit sa poitrine, mas juste pour le rendre foutrement mal, puisqu'il ne semblait déjà pas bien.

D'ailleurs, ça se voyait clairement lorsque le sujet de petite amie embarqua, laissant l'homme incertain et bafouillant sur ses mots, cherchant la bonne réponse. Asmo l'écouta avec attention en réalisant que Warren n'en avait pas depuis... Mystère, mais il n'en avait pas. C'était dommage ou pas du tout. Un sourire apparut de nouveau sur ses lèvres alors qu'elle s'approcha de lui en posant sa main contre ce torse fort et malmené par la vie.

Il lui retourna la question, se prenant les pieds dans le tapis des mots puis repris en lui demandant s'il avait un petit ami. Elle releva ses yeux noisettes vers les siens puis haussa les épaules.

« Pas encore... Mais j'aimerais bien en avoir un éventuellement... » Fit-elle en glissant un doigt le long du torse, jusqu'au nombril. « Un mec fort, qui sait me défendre et qui sait prendre soins de moi, ce serait pas mal, né? » Un sourire s'anima de nouveau alors qu'elle recula un moment, l'air soudainement plus ferme, elle mise le tout. Ayant économisé de l'énergie sismique vers ses doigts, elle lui donna un coup direct entre le sternum et l'estomac, cherchant à savoir si elle serait capable ainsi de lui couper le souffle.

« J'ai peut-être pas la force surhumaine, mais je me suis souvenue que j'avais une faculté assez pratique... »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Jeu 18 Jan - 17:24

Hors de tout doute, elle le faisait exprès, créant chez lui l'effet de l'homme qui ne comprend pas vraiment comment il a pu passer d'un simple cours d'auto-défense à une paire de seins qui se baladent sous son nez. En tout cas, une chose était sûre, c'est qu'il préférait largement regarder ailleurs en ce moment, par respect et aussi pour éviter de se mettre à recevoir des images liées directement à ce qu'il venait d'observer. Cela dit, Asmodée ne l'entendait pas de cette oreille, venant poser ses doigts contre son torse, tout cela pour lui faire savoir qu'elle aimerait bien éventuellement avoir un petit-ami.

Comme elle lui adressait la parole alors Warren considérait qu'il pouvait recommencer à la regarder dans les yeux. Elle semblait bien s'amuser en décrivant le mec fort qui saurait la défendre. « Tu as besoin d'être défendue ? » s'entendit-il demander tant elle parvenait à lui faire presque peur avec son énergie naturelle. Warren sembla un instant intrigué lorsque la rouquine se recula avec cette expression sérieuse sur le visage. Il n'arriva pas à anticiper son geste, recevant ce coup au point d'en avoir le souffle coupé, il posa un genou à terre en se tenant le ventre, cherchant à recevoir de l'air dans les poumons, mais comme il n'y parvenait pas actuellement alors il sentait les vertiges lui prendre à la tête.
C'est seulement quand il se coucha sur le dos qu'il finit par recouvrer sa respiration, se tenant le ventre en ayant celui-ci qui montait et descendait selon le rythme de son souffle.

« ... Tu m'as bien eu. » fit-il remarquer, le sourire hésitant, comme s'il ne savait pas s'il était fier d'elle ou s'il avait envie de la dévorer pour avoir oser faire un truc pareil pendant qu'il était déstabilisé.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 17:53

youngheart

Est-ce qu'elle avait besoin d'être défendue? Non. Amusant comme les hommes jouaient toujours avec ce genre de mot. Les femmes savaient à peu près tous se défendre dans une certaine mesure, mais elles aimaient aussi quand leur homme s'occupait de la merde, les protégeait et faisait en sorte qu'elle soit en sécurité. Ce genre de chose venait à se perdre avec le temps. Asmodée leva les yeux vers le ciel en le regardant qui se reposait maintenant sur le sol. Elle avait clairement envie de lui dire quelque chose, mais au final, est-ce qu'il comprendrait quoi que ce soit ? Elle en doutait, mais bon ...

Dans le bruissement de l'herbe sous ses pas, elle s'arrêta près de lui, l'enjamba en venant tout simplement s'asseoir sur le bassin de l'homme. Les genoux de chaque côté de son corps elle se pencha un peu vers lui en ayant un petit sourire en coin, les doigts serrant le haut de Warren.

« Je crois que tu ne comprends pas les femmes, je me trompe? » Demanda-t-elle en étant assez près de son visage, l'air amusée dans le regard et l'expression facial. « Je vais t'enseigner quelque chose, Warren. Une chose qui te sera utile lorsque tu voudras une copine... » Son regard se perdit dans le sien alors qu'elle murmurait pratiquement ses mots. « Même si une fille sait se défendre, elle aime que son homme s'interpose en faisant le gentleman et si jamais tu te choppe une fille qui n'aime pas ça, c'est une féministe ou s'est simplement qu'elle porte le pantalon dans le couple. » Elle redressa un peu le haut du corps puis croisa les bras contre le torse de son professeur de défense.

« Pourquoi me salir les mains, quand mon copain peu clairement le faire à ma place tout en me montrant qu'il veille sur moi ? »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Jeu 18 Jan - 17:59

Warren allait se relever quand Asmodée vint s'installer sur lui en lui faisant savoir ce qu'elle entendait par là. Il l'observa un bref instant alors qu'elle lui faisait savoir qu'elle préférait largement laisser l'homme la défendre si cela lui permettait de ne pas se salir les mains et aussi pour avoir l'impression que le type en question veillait sur elle. « Je comprends. » fit-il remarquer sans bouger. « Tout ce que je dis c'est que tu te débrouilles bien toute seule. Loin de moi l'idée de prétendre que tu n'as pas besoin d'aide malgré tout. »

En vérité, il croyait la complimenter, mais au final peut-être s'étaient-ils simplement mal compris ? L'étudiant finit par poser ses mains contre les cuisses d'Asmodée avec une expression relativement calme cette fois-ci. Il ne disait rien et faisait juste la regarder d'une expression qu'il était difficile de déchiffrer. Du moins, jusqu'à ce qu'il daigne enfin terminer de cette façon : « Alors je n'ai plus besoin de t'enseigner quoi que ce soit. Je n'ai qu'à jouer les gardes du corps et ça te suffira ? » Il eut un petit sourire en coin aux lèvres, quand même.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 19:40

youngheart

Elle replaça une mèche de cheveux rousse qui lui tombait de l'épaule. Était-il en train de lui faire un compliment en suggerant qu'elle n'avait besoin d'aide d'aucun garçon pour se défendre? Un bon moyen de gagner des points. Elle eut un fin sourire en haussant les épaules, redressant le dos afin d'être droite, les mains toujours contre le torse du jeune homme.

« D'accord, admettons que je sais mieux me défendre maintenant. Je doute avoir besoin d'aide la prochaine fois dans une ruelle sombre. » Ce qui était tout de même un très bon point. Son père ne se ferait plus de soucis et l'autre serait assez fier pour savoir que sa fille est capable de foutre des baffes aux connards.

En soi, ce n'était pas désagréable comme sentiment, celui de savoir se défendre. Elle baissa les yeux de nouveau lorsqu'il lui caressa les cuisses. Asmodée eut le réflexe de serrer d'avantage ceux-ci contre le corps de Warren alors qu'elle eut un faible sourire en coin.

« Oui et ... Non. » Elle tendit la main en venant lui pincer le nez, fronçant les sourcils. « ... Parce qu'il se trouve que mon garde du corps va devoir, encore une fois, quitter le village pour une mission. Il me laissera donc sans défense face à plein de connards en rute. » Dans un mouvement lascive, elle se pencha vers lui et haussa un sourcil. « ... Et je croyais avoir dit que je désirais un petit ami, comme garde-du-corps. Dois-je comprendre quelque chose là-dedans, Waaarren? »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Jeu 18 Jan - 22:12

L'attirance que Asmodée avait envers lui était palpable : il savait très bien reconnaître quand il plaisait à quelqu'un bien que, la majorité du temps, il n'en faisait pas vraiment le commentaire, considérant qu'il n'avait pas à mettre quelqu'un au pied du mur quant à ses sentiments si cette personne n'était pas prête à les exprimer. Cependant, dans le cas d'Asmodée, la drague était plus évidente, et elle avait aussi cette propension à lui faire la gueule dès qu'il ne réagissait pas comme elle l'avait espérée. Comme si, déjà, elle considérait leur relation comme confirmée à demi mot. Warren avait connu l'amour et appréciait ce sentiment : cela dit, son boulot ne lui permettait pas vraiment d'entretenir une relation stable, et de pouvoir gérer les caprices d'une femme à la fois. Il n'avait pas l'intention de mettre de côté les missions pour passer plus de temps avec sa petite-amie. Pour lui, les sentiments sont toujours vrais, et il faut avoir confiance l'un à l'autre, quoi qu'il advienne.

« Je sais pas. » répondit-il de son ton un peu blasé lorsqu'elle se pencha sur lui en lui demandant si ce qu'il venait de dire avait un double-sens. Il pencha la tête sur le côté, observant le jardin, et décida à nouveau de la fixer droit dans les yeux. « Je suis souvent absent. Ça te dérange hein ? » demanda-t-il sans vraiment lui laisser l'occasion de répondre. Il tendit la main et vint la poser contre le côté du visage de la demoiselle. Ses cheveux roulaient sur son épaule et lui piquaient la gorge. Ils avaient une bonne odeur : quelque chose de fruité. La main posée contre ce visage se déplaça finalement vers l'arrière du crâne et la base de la nuque. Warren fixait toujours Asmodée dans les yeux sans broncher : « Je ne crois pas trop que tu sois du genre amour à distance je me trompe ? » Il eut un petit rire en conservant ce sourire au coin des lèvres. Sa main se posa au bas du dos tandis que l'autre était toujours au niveau de la cuisse gauche de l'étudiante. Depuis combien de temps étais-ce comme ça ? Depuis combien de temps le regardait-elle comme ça ? Et lui ? Depuis combien de temps faisait-il mine de ne pas s'en être rendu compte ? Depuis combien de temps tentait-il de faire comme s'il n'y avait rien ?

« Si je meurs demain. Tu seras contente de ne pas m'avoir aimé. » conclut-il sans détour, calmement, honnêtement, délicatement.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 22:32

youngheart

Cette conversation ne lui plairait pas. Elle le savait déjà simplement en observant le changement dans l'air ambiant. Il y avait quelque chose qui lui serrait brusquement la gorge et elle pouvait déjà l'entendre lui dire ce qu'elle ne voulait pas entendre. Était-ce surprenant? Non. Asmodée se doutait bien qu'au final, un mec comme Warren ne voudrait pas de ses avances et lui ferait clairement savoir. Alors elle détourna le regard en repoussant cette main qui était venu contre sa joue. Il ne savait pas. Elle eut un rire amer en se redressant de nouveau le dos bien droit.

« Bien sur que si, tu le sais. » Dit-elle le timbre de voix beaucoup plus froide, plus fermer. Il était souvent absent et il ne ferait surement pas les efforts pour être plus souvent avec sa copine, c'était un homme de combat, un homme de guerre. Elle savait ce que cela signifiait puisqu'elle avait souvent entendue parler Lux, le meilleur ami de son père. Celui-ci ne cessait de dire combien cela avait été difficile de toujours voir son père partir pour la guerre.

Alors non, non. Elle n'accepterait surement jamais de voir son amant partir vivre des aventures ailleurs et ne jamais etre à la maison. Les relations à distance ce n'était pas pour elle et cela pour plusieurs raison. D'abord, elle aimait être avec l'être dont elle était amoureuse, vivre des moments intenses, avoir de plaisir peu importe le style... Alors non, en effet. Ce n'était pas pour elle et ça, c'était ce qui lui faisait le plus mal en ce moment.

« ... » Elle le regarda une dernière fois dans les yeux quand il lui sortit cette réplique tellement conne, qu'elle se redressa en colère, le libérant de son poids en marchant vers son haut afin de le saisir en se penchant et l'enfila finalement.

« Tu as raison, Warren. Je n'ai plus besoin de cours d'auto-défense. Merci et bonne chance pour la suite. » Elle tourna la tête vers lui en l'observant une dernière fois avant de se remettre en marche, se mordant la lèvre inférieur afin de retenir sa colère ? ses larmes ? peu importe, elle se retenait de bien des choses soudainement.

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Jeu 18 Jan - 22:38

Au fond, peut-être qu'il espérait qu'elle réagisse autrement, ne sachant pas vraiment pourquoi cet espoir demeurait intact tout au fond de lui. Il y avait pourtant toutes ces choses, tout ces obstacles, qui n'avaient de cesse de les éloigner. Mais cela n'avait rien de plaisant de la voir dans cet état ou de savoir qu'il n'avait pas été prêt à faire ce qui devait être fait pour elle. Asmodée avait le chic pour faire bien sentir ses émotions. Lorsqu'elle se leva de la sorte en semblant gronder de l'intérieur alors Warren se redressa et décida de la suivre avant qu'elle ne quitte de façon définitive les jardins. Une fois près d'elle alors il la saisit par le poignet.

« Attends. » fit-il en paraissant toujours aussi honnête et pourtant ce calme qui aurait pu paraître dégager du désintérêt ne laissait aucun doute. Ses yeux exprimaient une sorte de désarroi comme s'il ne savait plus trop sur quel pied danser avec elle : tolérait-elle vraiment si peu l'idée que leur histoire n'en soit pas une ? Ou alors, au fond, peut-être que c'était lui qui ne comprenait pas à quel point il regrettait que les choses tournent de cette façon ? « Asmée. Je suis désolé. » lui fit-il savoir. « J'essaie juste de te protéger. »

Quelle ironie. Il lui avait pourtant dit tout à l'heure qu'elle n'avait pas besoin d'être défendue, et elle lui avait pourtant répliqué qu'elle aimait l'idée d'être protégée. Pourtant, au fond de lui, War savait très bien que ce n'était pas ce qu'elle avait entendu par là.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Self Defense ( privé Asmodée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GENESIS ACADEMY :: • Village d'Elementis • :: Quartier Pyrrhos :: • Jardins Lunaires-
Sauter vers: