AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Self Defense ( privé Asmodée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 22:52

youngheart

Il voulait qu'elle attende quoi ? L'humiliation ? Pas besoin, c'était assez frustrant comme ça de savoir qu'elle n'arrivait même pas, un peu, à plaire à un homme comme Warren. Au final, elle n'avait rien du tout d'intéressant. Elle donna un coup avec son poignet de sorte que celui-ci soit de nouveau libre et détourna le regard en croisant les bras. Il était désolé. Comme c'était mignon. C'était idiot, mais elle éclata d'un rire franchement cynique alors qu'elle leva la main en signe d'excuse, secouant la tête en reportant son regard sombre et froid sur lui. Il voulait la protéger.

« C'est aimable à toi, mais je sais très bien me défendre moi-même maintenant. » Répliqua-t-elle en serrant les dents et les poings, enfonçant bien ses ongles dans la chair de ses paumes alors qu'elle cherchait à savoir ce qu'il désirait, mais comment le savoir ? Comment savoir en ayant devant soi un homme qui ne démontrait que très peu de chose.

« Au final, tu as raison. C'est surement mieux comme ça. » Elle haussa les épaules en détournant le regard de nouveau. « Tu dois surement avoir une préférence pour les femmes plus de ton âge et non les gamines de dix-sept ans, désirant vivre pour une fois un amour sincère. C'est débile, putain je suis trop conne. »

Elle eut un sourire aucunement joyeux et tourna les talons pour se remettre en route et s'arrêta finalement en attendant un moment et tourna de moitié le corps vers lui en l'observant.

« J'espère que tu crèveras en mission, Baumann. Et t'en fais pas, je viendrais plus te faire chier avec ma drague à deux balles et mes sois disant cours d'auto-défense. Sur ce, bonne vie. »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Jeu 18 Jan - 23:00

Elle ne comprenait visiblement pas. Au final, il n'en était pas bien surprit, puisque c'était Asmodée. Tout le monde savait qu'elle avait un caractère très fort et que la moindre petite étincelle pouvait mettre le feu aux poudres. Warren s'était préparé à l'éventualité où elle aurait envie de lui faire sentir son mécontentement. Elle lui fit ses remarques, une à une, le poussant à encaisser tout ça sans un mot. Tout du long il était demeuré tout à fait zen malgré les choses qu'elle avançait sur son compte sans même en avoir la moindre idée. Mais à la fin, quand elle déclara qu'il pouvait bien crever, Warren finit par perdre patience et la rattrapa encore. Cette fois-ci il l'attira à lui et la poussa contre le tronc d'un arbre en lui tenant les deux bras.

Ils étaient désormais à quelques centimètres du visage de l'autre et Warren pouvait très bien laisser transmettre ce qu'il pensait autant de son regard que de tout le reste de son corps. L'homme prit bien son temps avant de lui répondre : « Je me fiche de ton âge. » Pour lui ce n'était ni un gage de maturité ni un problème. La réalité était bien plus dure et bien plus distincte, en fait. « Tu ne comprends pas. Pourquoi tu ne veux pas comprendre ? » grogna-t-il en approchant un peu d'elle. Ses mains ne serraient pas les poignets d'Asmodée. Il ne comptait pas lui faire mal, mais leur proximité en elle-même était plus douloureuse à l'intérieur qu'elle ne le laissait dépeindre à l'extérieur. « Si je fais tout ça c'est parce que je tiens à toi. » C'était pourtant clair sur son visage. C'était pourtant clair dans la façon de prononcer les mots ou de plonger ce regard dans le sien.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Jeu 18 Jan - 23:28

youngheart

Elle pensait sincèrement, qu'il lui ficherait la paix. En même temps, qu'est-ce qu'elle croyait ? Que les choses serais aussi simple ? Non, c'était pas comme ça dans la vie. Ils n'étaient ni dans un film, ni dans une série où le garçon tombait sous le charme de la fille au point de vouloir apprendre, vouloir savoir, vouloir vivre avec elle. C'était dans la vraie vie et il était possible que Warren n'en ai réellement rien a foutre de sa gueule. C'était d'une évidence... Ou pas. Lorsqu'il s'approcha d'elle ainsi en la coinçant contre un tronc d'arbre, leurs corps l'un contre l'autre, elle ouvrit de grands yeux en l'écoutant.

Il s'en fichait ? Ce n'était pas tant visible hein, alors c'était juste elle. Asmodée ne lui plaisait tout simplement pas, elle ne devait pas être dans les goûts de ce garçon et elle n'avait donc pas de chance sur ça. De mauvais calcule, elle avait mal compris les blagues et les signes. Ça ne serait pas la premiere fois de toute façon. Pourquoi elle ne voulait rien comprendre ? Bonne question. Que devait-elle comprendre ? Dans un froncement de sourcil, elle le regarda en cherchant à savoir de quoi il voulait bien parler. D'ailleurs, il s'approchait de nouveau et la jeune fille en avait le souffle plus court, l'observant droit dans les yeux avec le coeur qui battait vivement.

S'il faisait tout ça, c'était parce qu'il tenait à elle ? Pardon ? Pensa-t-elle en ayant un regard remplit de surprise. Pourquoi il voulait faire ça ? Pourquoi lui dire ça? Il tenait à elle et donc...

« Alors quoi... Tu tiens à moi et pour ça, je dois me tenir loin de toi ? Je dois vivre ma vie de mon côté et faire comme si c'était bien ? JE DOIS FAIRE QUOI ? TOMBER AMOUREUSE D'UN AUTRE PARCE QUE TU TIENS À MOI ? » Elle s'agita un peu et le regarda de nouveau en baissant la tête.

« Non je comprends rien... Je pensais... Je m'étais stupidement dit, que toi. T'étais pas comme les autres et que ce serait cool pour une fois, mais au final c'est juste de la putain de merde...  » Elle releva les yeux en ayant ceux-ci remplit de larme. « Au final, j'aurais préféré que ce type me viole, plutôt que tu sois entré dans ma vie, j'suis pas mieux en ce moment et ce, même si tu tiens à moi, ça m'apporte quoi ???? »

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Ven 19 Jan - 0:14

Bien sûr, il fallait que la conversation prenne ce genre de tournant, et qu'il y ait obligatoirement ce moment où on se gueule après et où on a envie de se frapper. C'était aussi ça d'avoir un lien : pas ce petit lien qui fait qu'on se souvient de la personne et qu'on peut associer un prénom à son visage. Il s'agissait plutôt de ce petit quelque chose au fond du corps qui brûlait et qui brûlait encore. Warren la sentait s'agiter, mais il ne la libéra pas de ses bras, tenant à ce qu'elle demeure auprès de lui et ne décide pas une fois de plus de s'enfuir. Lorsqu'elle baissa la tête alors il vit cela comme un signe de contrition et lui relâcha doucement les bras sans pour autant mettre de distance entre elle et lui.

« Ne dit pas ça. » lui fit-il remarquer lorsqu'elle dit qu'elle aurait préféré que ce gars la viole plutôt que de l'avoir rencontré. Warren fronça un peu les sourcils et vint poser son pouce contre la joue de la rouquine en voulant ramasser les larmes qui y roulaient. Elle ne semblait pas capable de tolérer plus longtemps l’ambiguïté de ce lien auquel il avait songé tout à l'heure. « Tu as raison. Je t'ai traité en gamine. J'ai voulu te protéger de mauvais sentiments sans me rendre vraiment compte que m'éloigner ne serait pas plus agréable pour toi, en fin de compte. » Il approcha son front et le déposa contre celui d'Asmodée en fermant les yeux. Il garda le silence un instant, tenant le côté du visage de la rouquine, ses doigts traçant la forme du lobe et de l'oreille. « Écoutes-moi ... » lui fit-il savoir. « Je t'aime ... » C'était déclaré comme ça, sans plus de cérémonie, juste trois mots qui prennent tout leur sens lorsque adressés à la bonne personne. Il faillit ajouter qu'il l'aimait, mais qu'il n'avait pas voulu qu'elle le sache. Pourquoi tourner le fer dans la plaie ? Elle avait comprit pourquoi il avait agit ainsi. C'était dans sa nature de vouloir prévoir les choses. Warren avait ce côté là du militaire qui met sa vie en jeu.

Pourtant, à coup sûr, il aimait aussi le risque. « Si tu me permets de continuer de défendre notre ville alors je te protégerai et je reviendrai toujours. Ce sera notre promesse ? D'accord ? » Il avait reculé légèrement la tête afin de la regarder à nouveau. Qu'est-ce que ça signifiait ? War se sentit le besoin de préciser sa pensée un peu plus. Il aurait pu le faire avec des mots, mais cela n'était pas assez puissant, et c'est sous cette pensée qu'il vint prendre les lèvres d'Asmodée d'un baiser.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Ven 19 Jan - 16:55

youngheart

Ne dit pas ça.
Elle se mordit vivement l'intérieur des joues en semblant faire une moue de bouderie. Comment ne pas dire une telle chose, alors qu'elle avait devant lui un homme qui lui plaisait et qui serait surement capable de lui faire vivre des moments unique ? Asmodée aimait le plaisir de la chair, certes. Cependant, elle rêvait aussi d'histoire d'amour sincère et fidèle qui lui donnerait cette chance de connaitre ce que certains de ses amis connaissaient déjà. Elle était amoureuse de l'amour et amoureuse des caresses, seulement.... Était-ce différent lorsque c'était toujours avec la même personne ? Était-ce mieux ou pire ? Elle l'ignorait, mais depuis que Warren était entré dans sa vie cette nuit là, elle savait une chose ...

Elle ne voulait pas le partager avec qui que ce soit.

Son regard dans le sien, elle serra les dents en l'écoutant lui dire qu'il n'aurait pas du la voir comme une gaine. Qu'il avait simplement voulu la protéger de mauvais sentiments et qu'il avait comprit que trop tard les enjeux et l'éloignement que cela avait causé.

Bien sûr, elle l'écoutait. Hélas plus il parlait et plus elle s'agitait dans l'espoir de se défaire de cette prise. Il lui faisait mal, non pas physiquement puisqu'il ne serrait pas les doigts fortement. Mais quelque chose lui serrait le coeur si fortement dans la poitrine qu'elle avait cette impression désagréable d'étouffement. Il demanda à ce qu'elle l'écoute de nouveau et elle cessa de bouger, le regard dans le sien.

"Je t'aime... "

Elle figea. Est-ce que...

« ... » Est-ce qu'il venait réellement de lui dire c'est trois mots ? Trois mots qu'elle espérait depuis un moment déjà, sans se l'admettre. Sans vraiment vouloir ou comprendre que c'était tout ce qu'elle désirait entendre depuis quelques temps. Trois petits mots, mais d'une puissance incroyable. Et Warren ne s'arrêta pas ainsi, non il lui parla et lui proposa quelque chose qui sembla surprendre d'autant plus la jeune fille.

Une minute ?
Warren croyait vraiment qu'elle ne voulait pas le voir partir pour une mission ou pour défendre la ville ? Elle s'apprêtait à ouvrir la bouche lorsqu'il s'approcha dans l'espoir de lui prendre les lèvres dans un baiser des plus inattendu. Dans un petit sursaut de surprise, la jeune fille soupira d'aise sentant ses paupières devenir plus lourde sur le coup. Dans un mouvement sec, elle libéra l'une de ses mains et posa celle-ci contre la joue de son vis a vis, l'embrassant toujours avec cette douceur, sans briser la barrière des lèvres. Pour une fois, elle désirait quelque chose de chaste, de pur et de tendre.

Ce n'est qu'après un moment qu'elle rompit le baiser en collant son front contre son nez, serrant les dents en semblant chercher les bons mots.

« Warren... Je n'ai pas la prétention de croire que je serais capable de t'empêcher de faire des missions... Je ne te demanderais jamais ça ... Tu as le droit de vouloir défendre la ville, les dieux et les habitants. Ce qui m'énerve, c'est que tu reviens et tu repars tout de suite, sans qu'on ai vraiment du temps pour toi et moi ... Et, tu n'as pas le droit de m'en vouloir parce que je m'en fais pour ta vie. Tu n'as pas le droit de me dire que je ne peux pas être en colère parce que tu t'en vas... Si j'accepte de te prendre comme tu es, avec tes missions et tes défauts, tu dois le faire toi aussi. » Dit-elle en relevant les yeux remplit de détermination vers les siens, l'observant avec cette moue mi-boudeuse, mi-obstinée.

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Ven 19 Jan - 19:27

Bien sûr, c'était un soulagement lorsque ce baiser eut lieu, qu'il sentit que c'était aussi ce qu'elle souhaitait, et cette légèreté n'avait rien de désagréable. Warren observa un instant la rouquine une fois que leurs lèvres se furent quittées. Asmodée ne semblait pas tout à fait d'accord avec les choses qu'il avait dites et elle n'eut pas de mal à le décrire par des explications qui, une fois terminées, semblait avoir été plus que nécessaires.

« ... » Si elle acceptait de le voir partir alors il devait accepter de rester un peu plus longtemps pour elle. Warren savait que l'amour était aussi question de compromis. C'est donc sur cette réflexion qu'il eut un hochement de tête positif à l'égard de son petit monologue. Il le ferait. Il ferait ce qu'il faudrait. Ensuite, il passa ses bras forts autour de la taille d'Asmodée, faisant de leur proximité une étreinte, et posa un autre baiser sous l'oreille de l'étudiante de sorte à lui offrir de cette affection qu'il n'avait pas osé offrir jusqu'à présent.

« Tu n'es plus en colère ? Parce que, tu sais, il arrive que tu me foutes plus la trouille que ces gars avec qui je me bats d'ordinaire en mission. » Il avait dit cela avec un imperceptible sourire au coin des lèvres et une petite lueur au fond du regard.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 68
Arrivée : 13/01/2018

Âge : 17
Situation : Elle aime le plaisir de la chair, difficile pour elle d'être fidèle
Occupation : Étudiante, future Lame
Mer 24 Jan - 17:51

youngheart

Il acceptait le compromis ? Asmodée ouvrit les yeux plus grand, toujours dans les bras de l'homme. Est-ce qu'elle rêvait ou était-ce vraiment simplement une chance inouie de savoir qu'il avait les mêmes sentiments ? Toujours dans les bras du jeune homme, Asmodée lui caressa les cheveux en fermant les yeux par plaisir de recevoir les quelques baisers qu'il lui offrait en ce moment.

Était-elle toujours en colère ?
« Non... » Répondit-elle en ayant un sourire dans la voix et pas que. Un sourire venait de naître sur son visage tendis qu'elle glissait les mains vers le torse de son 'professeur' d'auto-défense.

Les paroles de Warren l'amusèrent énormément. En faite, il était vrai qu'avec son sale caractère Asmodée puisse déplacer des montagnes et ce n'était même pas une façon de dire les choses. Avec le pouvoir qu'elle se traïnait depuis l'enfance jusqu'à maintenant, sans avoir un total contrôle et que celui-ci s'agitait sous les émotions fort ...

« C'est bien de me le faire savoir ... Maintenant je sais quoi faire pour que tu m'écoutes sans m'interrompte.. » Taquina-t-elle en reculant finalement le visage et lui prenant celui-ci entre les mains.

« Mais tu as cette chance qu'on appelle : être beau gosse, alors tu ne risques rien. » M'ouais ... Il était beau et lui avait prit le coeur en otage, ainsi donc, elle était aussi mal prise que lui si jamais Warren désirait faire le malin.

L'heure avançait et elle savait que tôt ou tard ils auraient des chsoes à faire dans la soirée, comme Warren par exemple...

« Je crois qu'on devrait rentrer... Tu dois avoir beaucoup de chose à préparer pour ta mission, non? » Après ses dires, elle ferma les yeux en lui effleurant le nez du sien puis l'embrassa chastement. « Promet moi que tu te feras pas tuer là-bas... » Grogna-t-elle en le relâchant pour finalement prendre ses choses en le pointant du doigt.

« Il n'y a que moi, qui est droit de te prendre ton âme ! » Puis elle lui tira la langue amusée.

__________________________________


So what if I go out on a million dates?
(Yeah, yeah, yeah, yeah)
You never call or listen to me anyway
You're on your knees, beggin' please "stay with me" (Va fan!)
But honestly, I just need to be a little crazy (Crazy!)
I'm thinking "What the hell?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Roronoa Zoro.
Papiers : 43
Arrivée : 15/01/2018

Âge : 24 ans.
Situation : Occupé.
Occupation : Bouger.
Faculté(s) : Warren est capable d'annuler les facultés des autres. Son essence profonde exerce une dégénérescence des pouvoirs des autres et entraîne un dérèglement qui empêche quiconque se trouve près de lui de se servir de ses puissantes, ou non, capacités. Le truc c'est que Warren ne parvient à bloquer ces capacités qu'en effectuant une blessure sur autrui : coupure, coup direct, brûlure quelconque. Dès qu'il a blessé la personne alors celle-ci ne peut plus se servir de ses capacités en la présence de Warren (sur un rayon de 5 mètres) de façon absolument définitive. C'est un peu le bordel parce qu'une blessure accidentelle envers un camarade lui vaudrait de se retrouver démuni de l'aide de ce même collègue. De plus, certains êtres ont des facultés défensives extraordinaires et il est donc bien plus difficile de les atteindre. En bref, difficile de neutraliser tout le monde.
Armement : Lorsque le pouvoir de quelqu'un est neutralisé alors seule la force brute compte. C'est là que Warren intervient avec ses longues heures d'entraînement et ses capacités tactiques. Il se débrouille comme n'importe quel militaire en utilisant couteaux et armes à feu en passant par toute sorte d'objets contondants qui peuvent servir pour assommer quelqu'un. Warren n'a définitivement pas peur de se salir les mains même pour éclater le crâne d'un monstre qui croisera sa route ou pour casser la jambe d'un adversaire un peu trop coriace.
Mer 24 Jan - 21:20

Warren fit semblant d'être terrorisé lorsque Asmodée lui fit savoir qu'elle savait quoi faire si jamais elle voulait être écoutée sans être interrompue. Enfin, elle lui saisit le visage. Warren se sentait bien au toucher de la jeune femme comme si elle parvenait à l'appaiser juste en étant près de lui. Ce qui ne serait sans doute pas toujours le cas : il était bien conscient de ça. Comme elle le traitait de beau gosse alors War esquissa juste un petit sourire qui se voulait fier de constater qu'elle ne pouvait pas lui résister.

Il est vrai qu'il serait plus sage de rentrer surtout que, même si Warren faisait mine de l'oublier, les deux jeunes gens étaient toujours étudiants à l'académie et avaient parfois des devoirs à faire. « Oui ... la mission c'est toujours tout un tas de choses à ne pas oublier ... » soupira-t-il en songeant à Shikaku qui était toujours désespérément à l'ordre sur tout. Comme Asmodée lui demandait de lui promettre quelque chose alors Warren eut un petit rire : « Pas de risque que je me fasse tuer. J'te promets. » Le vert la laissa alors prendre ses choses et l'écouta lui faire cette remarque sur son âme. « Tu me terrorises. » déclara-t-il sérieusement cette fois-ci. Puis, il s'étira un peu, poussa un bâillement, et approcha pour l'embrasser une dernière fois.

« Soit prudente en rentrant. » Il la relâcha lentement et se mit en marche vers la sortie des jardins, ayant intérêt à se rendre chez lui le plus tôt possible, parce qu'il avait prit du retard avec tout ça. Heureusement, ça en avait valu la peine.

__________________________________

    What do you say to the God of Death?
    I'm hungry.



POUR LES MORDUS DE COMBATS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Self Defense ( privé Asmodée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GENESIS ACADEMY :: • Village d'Elementis • :: Quartier Pyrrhos :: • Jardins Lunaires-
Sauter vers: