AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une mise à nu involontaire [PV : Asmodée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Nicolas Brown de GANGSTA.
Papiers : 62
Arrivée : 05/01/2018

Âge : 21 ans
Clan : Lothar
Situation : célibataire
Occupation : Étudie pour devenir Lame
Faculté(s) : POUVOIR DESTRUCTEUR PRIMITIF : Cette faculté prend ses racines à la base de la partie la plus primitive du cerveau, celle appelée "le cerveau reptilien". Il s'agit là du siège de nos comportements les plus primaires et instinctifs : la faim, la soif, le sommeil, l'hostilité envers les menaces, la violence, la fuite face à un danger trop grand ainsi que la reproduction. C'est ce qu'il nous reste d'animal, l'homme réduit à son état le plus primaire. C'est l'état dans lequel se trouve Leonhard lorsque sa faculté s'active. Il redevient une sorte d'homme animal, qui ne réfléchit pas et se contente d'agir en suivant ses instincts. Il devient extrêmement violent, se voit doté d'une force presque surhumaine et parvient à ignorer la douleur. Ce pouvoir se déclenche assez aléatoirement, mais toujours lorsqu'il ressent un trop plein d'émotions, quelle qu'elle soit. C'est donc un pouvoir très délicat et incontrôlable, ce qui explique pourquoi il est redoublant.

Armement : Un katana nommé Christine et ses bons gros poings de padre Bil et Bob, pour la frappe pure et dure.
Avec Christine il fait de l'art, c'est quand il n'est pas sous l'emprise de sa faculté. C'est sa manière de combattre sans l'utilisé pour ne pas prendre de risque.
Avec Bil et Bob c'est nawak, il se contente de frapper comme un bourrin et c'est plutôt quand il est sous l'emprise de sa faculté. Il ne contrôle plus rien et même s'il lui arrive d'utiliser son arme dans ces moments là, il revient très vite à la "bonne vieille méthode".
Ven 26 Jan - 15:49

Une mise à nu involontaire
Leonhard
Asmodée
Un entraînement en perspective, mais une mauvaise nuit de passée, ça donne un Leonhard pas très motivé. Il ne l'est déjà pas vraiment en temps normal, mais un peu plus quand il s'agit de se dépenser tranquillement de son côté. Il aime ça, le sport, que ce soit simplement des exercices de musculation, des sports de combat ou bien s'entraîner au maniement de son katana. Il aime ça parce que ça l'aide à se canaliser, à utiliser l'énergie qu'il accumule par la frustration d'essayer de brider son pouvoir. Ce n'est pas toujours facile de mettre son monstre intérieur en cage, de se mettre une muselière invisible pour éviter de causer des problèmes comme il sait si bien le faire... Pourtant aujourd'hui, il n'est pas motivé, ni enjoué à l'idée de solliciter ses muscles. Il y a des jours comme ça, où on a envie de rien, où on se lève complètement à côté de ses pompes parce qu'on a mal dormi et qu'on aimerait rester au lit.

C'était ce qu'aurait voulu Leon à dire vrai. Si son entraînement ne nécessitait pas des efforts quotidiens, il serait probablement encore sous la couette à l'heure qu'il est. Tant bien que mal il s'est traîné comme un mal propre jusqu'à l'académie, affichant une mine encore plus blasée et fatiguée que d'habitude. Il se contente de marcher droit devant lui, comme un robot qui possède un itinéraire bien précis, ne se souciant même pas des quelques personnes qu'il bouscule. Des élèves qui ne bronchent pas une seule seconde quand ils voient sa tête, de peur de provoquer sa colère destructrice. Ils passent leur chemin bien gentiment sans souffler mot, sauf quelques uns qui en viennent même à s'excuser d'avoir été sur son passage alors qu'ils ne sont fautifs en rien. Par chance il ne croise aucun perturbateur qui pourrait lui tenir tête, et ce jusqu'au gymnase où, une fois dans le bâtiment, il pousse la première porte des vestiaires qui lui vient.

En règle générale personne ne vient à ces heures-là, il a donc toujours été tranquille. Mais pas cette fois... Il y a bien quelqu'un de présent en même temps que lui, et ce quelqu'un est une fille. Une fille torse nue d'ailleurs. Il s'arrête net en la voyant, posant son regard sur elle. Elle est de doux avec sa longue chevelure rousse et finit par se retourner en entendant la porte se refermer. Leon est planté là, à la fixer comme une andouille, figé. Il n'a pas pour habitude de voir des gens ici, encore moins des filles et encore moins des filles à moitié à poil. D'autant que ce n'était pas n'importe quelle fille pour le coup. Celle-là il l'avait toujours évité, parce que tout comme lui son caractère enflammé était un potentiel risque de déclencher son pouvoir. Pourtant, à la voir ainsi à moitié nue lui donnait une sensation... De vérité ? Elle était jolie et bien formée oui, elle était réputée pour l'être que ce soit dans le bon ou le mauvais sens selon certains. Pourtant ce n'est pas ce qui marqua le plus Leon. Lui qui l'avait toujours vu comme un danger, voilà qu'elle devenait bien plus humaine à ces yeux désormais. Coupable de l'avoir jugé sans la connaître, il penche la tête dans sa contemplation. Une contemplation qui peut être déplacée, pourtant il ne le voyait pas ainsi.

« Owh... »

Attention à la gifle... Ou peut-être pas ?
©️ ASHLING POUR EPICODE



__________________________________

I'M NOT JUST A BEAST
But that's the only thing I know how to do. What am I if I'm not a monster ?  Nothing. ▬  What strange phenomena we find in a great city, all we need do is stroll about with our eyes open. Life swarms with innocent monsters.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une mise à nu involontaire [PV : Asmodée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GENESIS ACADEMY :: • Genesis Academy • :: Intérieur de l'Académie :: • Gymnase-
Sauter vers: