AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deuxième cours de combat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fondateur || Dieu de la Sagesse
avatar
Fondateur || Dieu de la Sagesse
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Orochimaru - Naruto
Papiers : 74
Arrivée : 25/12/2017

Âge : Éternel
Clan : trinité de genesis
Situation : Célibataire
Occupation : dieu de la sagesse ; protecteur du village & professeur.
Faculté(s) : en cours
Armement : en cours
Mer 17 Jan - 17:46

La journée tirait à sa fin. Hebimaru n'avait pas offert de cours depuis le dernier cours de combat. En fait, Hebi n'avait pas été très présent aux alentours d'Elementis depuis deux semaines, autant dire qu'il avait beaucoup à faire et c'était maintenant temps de remettre en plus les cours. C'est donc à la fin de cette magnifique journée de pluie, que le deuxième cours de combat aurait lieu. Dans son planning, il y aurait des changements, mais pour l'instant il se contentait d'ouvrir les rideaux afin que la lumière pénètre dans cette pauvre pièce circulaire dont les tables faisait triste à voir.

Cette salle de cours n'avait rien d'exceptionnel, c'était la plus petite et elle donnait sur une énorme porte en chênes de style ancien château. Il déposa les dossiers qu'il avait sous la main depuis une semaine et savait déjà ce qu'il ferait dans ce cours, il savait déjà qui irai avec qui et pourquoi. L'homme posa la main sur le dossier de sa chaise et tira celle-ci en y prenant place. Le cours débuterait dès que les six étudiants seraient présent et se terminerait probablement tard dans la journée.

À la différence du premier cours, Hebimaru demeura silencieux en observant la porte qu'il avait laissé ouverte. Oui, car durant le premier cours il avait cru que certains étudiants arracherait celle-ci à force de l'ouvrir avec bruit et fracas. Le regard doré vers celle-ci, il pouvait déjà voir la silhouette du premier étudiant qui s'amenait.

Monsieur Ragnárson, bien le bonsoir. Dit-il de son ton de voix unique et un brin amusé.

Ordre de Postage à Respecter
Saga D. Ragnárson → Zely Gryv  → Chance Chevalier → Miah Tasogare → Faeryn McDonald → Rex K. Wolfgang
(Vous devez donc répondre dans cet ordre. Merci d'avance !)

__________________________________

When there is a true desire in the heart and that desire is strong... That is when he finds real strength that even he did not know he had!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Garou — OPM
Papiers : 64
Arrivée : 03/01/2018
Âge : 19
Clan : ragnárson
Occupation : étudiant à l'académie ; agent de nettoyage au temple pyrrhos ▬ s'entraîne pour être aussi puissant que l'un des trois dieux
Faculté(s) : ondes de choc chants stridents et damnation. frappes puissantes. déflagration, destruction, les mouvements bruts et violents dont l'essence se répand avec acharnement creusant à même le sol de cratères béants, fendant des rivières, frappant des montagnes...
Armement : jeet kun do
Mer 17 Jan - 20:46


cours de combat n°1

time has come


Père et maître Isshin, un duo de joyeux lurons. Surtout mon père. Il frémissait sans refouler sa hâte à l'idée d'entendre le résumé du cours de combat de cette semaine siffler entre ses oreilles. Il pouvait se targuer de savoir que l'année dernière, lors de l'un de ces cours, j'avais vaillamment triomphé d'un adversaire sur un seul coup. Depuis, il n'avait de cesse de s'attendre à une nouvelle prouesse. D'autant plus qu'il savait que le Dieu de la Sagesse, Hebimaru, chapeautait la pratique. Il avait une confiance aveugle en ce Dieu...
Maître Isshin quant à lui, m'avait administré sous le regard du clan dans la matinée un entraînement sommaire sans effort, en s'égosillant à me répéter qu'il fallait que je me calme ; enfin ils m'avaient laissé filer.

J'arpentais les corridors de l'académie sans bruit. À mesure que la couleur du ciel se ternissait, les couloirs se vidaient, et l'averse battait contre les vitres. Ne chantonnaient plus que mes talons frappant sur le sol, mon sac enroulé sur le dos.
On nous avait administré une salle recluse, étroite, loin de toutes les autres. Petite mais assez large pour laisser trôner en son fond une immense porte de bois. L'académie paraissait toujours aussi démesurée.
Je glissais le nez à l'intérieur de la salle : personne.
Hebimaru était le seul à se tenir à son pupitre. Sa présence me mit d'emblée mal à l'aise. Il donnait l'impression de toujours savoir tout sur tout... Et la pâleur de sa peau ne rassurait pas.
Je me demandais si il était plus fort que Lothar. Mais cette idée s'évanouit aussitôt. Je devais me concentrer sur le cours, sur la victoire. Chaque chose en son temps...
Il me salua, un rictus au coin des lèvres.
L'enfoiré... J'avais du mal à distinguer si c'était sa façon d'être ou s'il riait constamment du monde.
Un signe de tête suffit à lui répondre et j'allais me poster contre le mur, sans plus de distinction à son égard. J'avais hâte que ça commence.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : OC de Banpai Akira
Papiers : 26
Arrivée : 27/12/2017
Âge : 17 ans
Clan : Lothar
Situation : Célibataire.
Occupation : Etudiante
Faculté(s) : Mains du désespoirs : Des mains sortant du corps de la demoiselle pour pouvoir saisir l'ennemi, étrangler ou tenter de désarmer, les mains du désespoirs peuvent s'étendre sur une portée de 3 mètres, chose à savoir, elles peuvent prendre des armes.
Armement : Epée courte et dague. Ainsi que quelques shurikens.
Mer 17 Jan - 23:56

Le cour de combat ? Elle ne l’avait pas oublié. Zely après tout se devait de s’y rendre, elle ne pouvait se permettre de le manquer ! Bien que la solitude était de préférence, sur ce point elle fit exception. La question était simple, combien de personnes y seront ? Là était la question. Le sourire éternel avait prit le chemin pour aller vers la classe où aurait lieu le cour. Bien entendu elle s’y était préparée. Qui ne le serait pas ? Pas à pas elle se rendait sûrement vers le lieu voulut.

Les pensées qui passèrent dans la tête de la demoiselle furent nombreuses, les craintes étaient minimes, mais… Là tout de même, la seule crainte qu’elle pouvait avoir, ce fut de devoir rater le cour. Athgar aurait été là… La demoiselle aurait été plus sûr d’elle que là à l’instant présent ! Hors, il en fallait bien plus pour la décourager, Zely savait ce qu’elle faisait. Ce n’était qu’une question de temps après tout. Alors qu’elle sembla arriver non loin de la salle, vu la légère ouverture de la porte, il devait déjà y avoir quelqu’un. Ce n’était qu’une hypothèse. Mais est ce que quelqu’un était vraiment dans la pièce ? Cette pièce qu’elle se devait de pénétrer, passer la porte qui sembla lourde à ses yeux. En effet pour Zely la porte devait être lourde ! Enfin chassant toutes pensées, elle gardait le sourire et le regard doux, celui dont tout le monde avait l’habitude de voir. Le masque qui devait être dur à percer. Restant ainsi, elle salua Hebimaru et l’élève qu’elle ne connaissait pas.


« Bonsoir. »

Elle n’ajouta pas un mot, après tout Zely n’était pas là pour faire de la causette. Mais pour le cour de combat. Comment cela allait se dérouler ? La question que tout le monde devait se poser. En temps normal. Mais pour Zely cela fut des plus simples. Quand est ce qu’on finira ? Cela passa un court instant dans sa tête, une simple pensée effectivement. La demoiselle qui vint à s’installer sur une chaise prit la décision de patienter, son regard se tourna vers les fenêtres. Bon elle ne c’était pas mise au bureau le plus proche, mais au plus éloigné des fenêtres. Son regard se tourna un court instant vers l’autre élève présent. Est ce qu’elle l’avait déjà croisé ? Probable… Mais ce qu’elle savait c’était qu’ils n’avaient jamais discutés. Puis son doux regard vint à se poser vers Hebimaru, la question était simple. Est ce que le dieu de la sagesse pouvait lire dans les pensées ? Qu’importe, ce serait fourbe de retourner les pensées contre ceux qui les ont. Le regard de Zely se retrouva alors de nouveau à se diriger vers l’extérieur, mais pas vers les nuages, son regard se perdit au plus loin qu’elle pouvait, restant à fixer le vide ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Yorha type A2
Papiers : 23
Arrivée : 11/01/2018
Âge : 18 ans
Clan : Lothar
Situation : Célibataire
Occupation : ... Relever un défi ? Futur Lame !
Faculté(s) : Le pouvoir de Chance est assez particulier en soit. Il est lié à son propre sang. Il lui suffit juste de saigner un peu, une seule goutte peut suffire afin de pouvoir faire apparaître une créature fait de son sang. Son sang ne se dilue pas, ou en tout cas très difficilement. Du coup, qu'une goutte tombe dans l'eau, dans le sable, dans la terre, etc... Elle restera là, telle qu'elle est tombé.
Cependant, pour qu'une créature naisse de son sang, il faudra attendre quelques minutes. Comme une sorte d'embryon qui a besoin d'un tout petit peu de temps pour pouvoir grandir en accéléré. La taille de la créature et souvent plus grande que la taille du sang utilisé. La raison étant que le sang s'abreuve des éléments avec lequel il est en contact afin de prendre une plus grande dimension.
La créature naissant n'obéit à rien et ne peut obéir à rien du tout puisqu'elle ne peut rien entendre, n'émettre aucun son. Elle obéit seulement à la volonté de la demoiselle au moment ou elle perd le sang utilisé pour la fabrication de la créature.
La créature naissant est un éphémère. Tout au plus, elle durera deux ou trois heures maximums avant de commencer à sécher et à se décomposer totalement. Mais pas sans avoir fait quelques frayeurs et ou quelques dégâts au passage.
La créature ne dépassera jamais la taille de trente centimètres de haut environs. Puisque le plus souvent, enfin... Normalement, au moment des bobos, Chance n'utilise que quelques gouttes de son sang au grand maximum. Même si un cas bien particulier fait que les créatures soient bien plus grosse.
Armement : Chance n'est pas une très grande combattante au corps-à-corps. Cependant, elle a affiné son corps afin d'accès ses capacités sur la rapidité de mouvement. Cependant, elle s'est pris d'amour pour la hallebarde également. Et apprend à le manier autant que possible.
Jeu 18 Jan - 10:07

En retard ou pas en retard... C'est la grande question que se posait Chance alors qu'elle courait dans les couloirs. Faisant attention à ne bousculer personne. En même temps, y avait plus grand monde à bousculer puisque le cours auquel elle allait assistait, se présentait sur la fin de journée.
C'est d'ailleurs pourquoi la demoiselle avait son goûter à la main. Deux tartines couvertes de pâtes à tartiner à peine entamé. Elle s'était rendu compte alors qu'elle s'installait à peine pour se prendre un bon petit goûter.

Son estomac continuant à crier famine et indignation parce qu'il n'avait pas encore reçu sa pitance. Ce n'est pas loin de la porte d'entrée de la salle de classe que la demoiselle prit le temps de s'arrêter et de respirer pour reprendre son souffle. Elle vérifia que son hallebarde était toujours accroché à son dos. À vrai dire, elle ignorait si elle en aurait réellement besoin, mais c'était soit l'apporter en prenant le risque que ce soit pour rien. Sois devoir prendre une arme d'emprunt. Hors les armes d'emprunt, ne sont pas forcément calibrée pour tout le monde.
Elle croqua dans sa tartine gourmande avant d'entrée en salle de classe et de bien entendu...

"Fonchour !"


Son estomac expliqua à grand cri qu'elle devait assouvir un besoin bien naturel que de manger. Même si la demoiselle ne put s'empêcher de lancer un petit regard méfiant envers le professeur. Elle n'avait pas trop envie qu'il lui interdise de manger alors qu'elle avait faim. Elle entra ensuite dans la salle de classe, saluant cette fois avec la main afin d'être un peu plus polie que précédemment. Et s'assit sur la première table venue, d'avantage pressé de pouvoir finir son goûter et détendu aussi de voir qu'elle n'était sans doute pas la dernière arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Viveka
avatar
Étudiant de l'Académie || Viveka
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 20
Arrivée : 08/01/2018
Jeu 18 Jan - 14:24

Un jour de pluie,
Une nuit un peu trop longue pour Miah qui avait préféré choisir de s’entraîner plutot que de penser... Miah était inquiète depuis quelques jours. Le coeur lourd et la pensée noire, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer le pire quand il était question de son grand-frère. Son précieux grand frère justement, était parti en mission il y a quelques semaines et n'était toujours pas revenu. Une mission affreusement banale et sans danger qu'il avait toujours l'habitude de dire, mais derrière ce sourire rassurant pour sa mère, Miah savait qu'il n'en était rien. Ce n'était pas toujours sans danger.

Une journée à traîner des pieds,
La pluie n'aidait en rien. Venir en cours, voir ses amis était vraiment des remèdes pour Miah. A ceux qui sont proches d'elle, elle a confié ses craintes pour son frère et ils ont soulagés un peu son coeur. La journée placée sous le signe de la bonne humeur et des sourires. C'est avec ce même sourire, qu'elle arpente les couloirs pour pouvoir se rendre au cours du soir. Un des cours qui pouvait lui faire le plus peur et à la foi, le plus plaisir. Miah s’entraîne dure pour parfaire ses techniques et réussir à se convaincre, elle-même, qu'elle peut avoir du talent. Une talentueuse qui s'ignore, hum.

Elle entre dans la salle, réduisant son sourire.
Sans le perdre pour autant, elle incline poliment la tête devant le professeur. Hebi lui a toujours un peu fait froid dans le dos mais elle le respecte autant qu'il peut la fasciner. Pour Miah, il y a une noiceur sous-jacente au fond de cet homme. Les dieux ne peuvent pas tous être bons et aimant. Nous ne sommes pas dans un conte de fée. C'est la réalité. Elle voit au loin Chance, la demoiselle avec qui elle commence à se lier d'une amitié assez légère depuis que cette dernière a décidé de donner des cours de cuisines à Miah. Talenteuse qui s'ignore mais pas en cuisine, c'est certain.

La demoiselle vient prendre place à une des tables du centre, le regard tourner sur la fenêtre, songeuse. Elle se demande qui sera les autres élèves, enfin, s'il y en a encore derrière elle. Elle vient ensuite prendre dans sa main, le pendentif, comme un talisman qu'elle porte autour de son cou, admirant les gravures dans la pierre semi-précieuse qu'on nomme "Pierre de Lune". Elle est blanche et laiteuse, comme les iris de Miah avec de superbes reflets bleu. C'est un cadeau de son frère. Vivement que le cours commence, Miah recommence à penser, même si on lui a dit que tout ira bien.

__________________________________

« We all have two lives, the second begins when we realize we only have one. » ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Hebimaru
avatar
Étudiant de l'Académie || Hebimaru
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Zhang Zheng Xi.
Papiers : 20
Arrivée : 12/01/2018

Âge : Vingt ans.
Situation : Effrayé.
Occupation : Étudiant.
Faculté(s) : On pourrait appeler ça un pouvoir « sonore » ou sonique. Faeryn peut générer des sons extrêmement stridents qui peuvent endommager l'ouïe. Il peut donc émettre des ultrasons et parvient également à les comprendre. Cela lui permet aussi de pouvoir, à la manière des chauve-souris, localiser des objets ou des gens sans trop de difficulté. Son pouvoir est également très efficace sous l'eau. Les ondes sonores qu'il peut générer avec sa voix lui permettent de désorienter l'adversaire en plus de pouvoir effectuer beaucoup d'autres choses.
Armement : Faeryn a en sa possession un pistolet qui génère la même énergie que son corps et qui peut donc lancer diverses déflagrations d'ondes sonores dévastatrices.
Jeu 18 Jan - 16:21

Un instant de plus à souhaiter avoir mal lu la convocation au cours de combat en cette soirée et le voilà qui récupérait son pistolet et qui se dirigeait à la traîne jusqu'aux salles de classe. À cette heure il n'y avait plus grand monde dans l'école : la majorité d'entre eux étaient rentrés à la maison et lorsqu'il avait confié ce qu'il allait faire à son meilleur ami alors celui-ci lui avait simplement donné une tape dans le dos et fait savoir que tout irait bien avec ce sourire qu'on lui connaissait bien. Il est vrai que Faeryn était capable de se débrouiller : il n'avait pas le choix s'il souhaitait devenir cette personne sur qui l'on peut compter.

Mais cela ne changeait rien à la peur qu'inspirait ce cours pour quiconque n'y était pas complètement préparé. Hebimaru avait le chic pour surprendre les gens et pour les mettre dans un état de panique. Il savait comment se débrouiller pour que tout un chacun perde son calme. Faeryn constata que la porte de la salle circulaire était ouverte et pénétra à l'intérieur : de droite à gauche il y avait des élèves rassemblés. Pour la plupart, des étudiantes dont certaines souriaient et d'autres semblaient perdues dans leur pensée, et un élève que Faeryn savait ─ de par les quelques autres cours partagés avec ce type ─ être peu disposé à perdre quel que soit le combat à engager. L'élève ne tarda pas à s'adresser à son directeur de maison par simple politesse : « Bonsoir. »
Enfin, il décida de s'installer au fond, près de la porte, et déposa ses armes sur son bureau, s'assurant qu'elles étaient en état de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiant de l'Académie || Lothar
avatar
Étudiant de l'Académie || Lothar
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Papiers : 50
Arrivée : 05/01/2018

Âge : Dix-huit printemps.
Clan : Lothar
Situation : Il rêverait d'être en couple, mais les filles semblent le prendre pour un boulet.
Occupation : Être lame est un rêve depuis qu'il comprend le sens des mots. C'est donc sans surprise qu'il vise cette vocation.
Jeu 18 Jan - 16:31

Depuis la matinée, Rex était intenable. C'était ainsi depuis le matin, depuis la maison même. Sa mère l'avait foutu dehors à coup de pieds au cul en lui disant qu'il n'était plus un chiot pour avoir cette énergie et qu'elle avait peur de le voir 'pisser sur le sol d'excitation'. Rex resta muet, debout devant la porte d'entré alors que sa soeur se moquait clairement de lui. Il la pointa du doigt en fronçant les sourcils, mais finalement souris en décidant de prendre le chemin de l'école. Et ce fut au tour de ses potes de lui dire qu'il était réellement agité en cette journée de pluie.

La raison ? Son premier cours de combat de l'année. Le premier où il démontrerait cette fois, combien il s'était amélioré avec les entrainements de son père et ceux de sa mère. Il avait cet hâte qui le prenait au bide et lui donnait envie de courir partout, d'ailleurs durant l'acalmie de la pluie du midi, Rex fit une partie de Basket avec son pote Esteban et Naruto, cela le calma un peu, mais pas assez pour qu'il cesse de faire sauter sa chambre sous le bureau durant les classes.

La journée avançait lentement, mais lorsqu'il fut finalement temps du dernier cours, Rex passa au vestiaire afin de mettre un débardeur sombre lui moulant le torse et un pantalon de coton gris, celui-ci tombait finement contre ses flans. Juste avant de sortir, il saisit le baton rétractable qui reposait dans son cassier et son expression sembla remplit de détermination. Naruto lui avait raconté son premier cours de combat avec Kyran et franchement, cela n'avait pas calmer l'envie du garçon, ce fut plutôt le contraire. En route vers la salle de classe, il croisa quelques potes, les saluant pour finalement entrer dans la pièce en s'arrêtant près du bureau du Dieu Sagesse.

« ─ Bonsoir professeur Hebimaru ! » Enjoué, il le salua d'un sourire bienveillant et d'un signe de main avant de suivre les pas de Fae.

Au passage il posa la main contre la tête de Miah, son sourire toujours présent. Elle semblait un peu terne ou inquiète? C'était difficile de savoir, mais il décida de prendre place derrière elle en croisant les bras contre le bureau, le menton sur ceux-ci en agitant la jambe droite sous le pupitre. Dieu qu'il avait hâte que ce cours commence.

__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur || Dieu de la Sagesse
avatar
Fondateur || Dieu de la Sagesse
Missions ✔ : /
Missions ✘ : /
Visage : Orochimaru - Naruto
Papiers : 74
Arrivée : 25/12/2017

Âge : Éternel
Clan : trinité de genesis
Situation : Célibataire
Occupation : dieu de la sagesse ; protecteur du village & professeur.
Faculté(s) : en cours
Armement : en cours
Ven 19 Jan - 1:38

Saga. C'était toujours un plaisir de voir cet étudiant dans les couloirs de l'école. Un garçon nourris de puissance et dont le clan vénérait sa soeur, alors qu'Hebimaru trouvait cela tout simplement magnifique. Viveka n'avait jamais démontrer un quelconque intérêt pour les clans ou les peuples voisins, surement trop humblre pour cela, elle n'avait jamais fait de cas face à la situation de cet étudiant, mais il pouvait sentir qu'elle n'était pas très à l'aise avec l'idée d'avoir un garçon venant d'un clan qui lui vouait un culte. Hebimaru trouvait cela beaucoup trop amusant au final. Le fait que l'étudiant ne lui adresse aucune parole ne le gêna pas, il se contenta de l'observer un moment. Apparemment, le jeune Viveka n'était pas d'une humeur précise et Zely coupa les pensées du Dieu.

Elle entrait avec ce sourire. Un faux semblant. C'était bien d'avoir un masque par moment, mais Hebimaru savait aussi que l'adolescence avait son lot de problème. Il posa son regard jaune et reptilien sur la demoiselle lorsqu'elle lui adressa un bonsoir bien simple et sans serpentin.

Bonsoir mademoiselle Gryv.

Il lui rendait la politesse, puisque c'était ainsi qu'on fonctionnait dans un monde idéale, mais qu'en avait-il vraiment à faire ? Un sourire en coin, il reporta son attention sur la demoiselle qui allait prendre place. Zely semblait perdu dans ses pensées, observant l'extérieur avec attention et lorsque leurs regards se croisa de nouveau, le sourire du dieu s'élargit un peu plus. Qui sait, savait-il lire dans les pensées?

Mademoiselle Chevalier, est-ce que les toasts sont délicieuse ce soir ? Demanda-t-il sans prendre la peine de poser le regard sur la porte et donc sur la jeune femme en question. Ce n'est qu'une fois la question poser qu'il tourna la tête vers elle en souriant. Bonsoir, j'espère que votre repas vous comblera.

Il n'allait certainement pas l'empêcher de manger, quel professeur serait-il s'il venait à un tel traitement? Non, si elle avait faim, autant qu'elle mange. De plus c'était bien de prendre des forces avant un cours comme le leur. Il se redressa lentement en replaçant sa chaise et tourna la tête vers la jeune Miah, une demoiselle venant d'un clan différent de Saga, un clan intéressant avec une maîtrise propre et héréditaire. Un clan comme on n'en fait plus. Hebimaru lui fit un signe de la tête, voyant l'expression plus simple et morne.

La pluie ne vous convient pas, Miss Tasogare ? Demanda-t-il en s'installant partiellement sur le bureau, croisant les bras par la suite contre son torse. Elle le salua de façon poli, sans un mot et il trouva ironique que les deux étudiants appartenant à un clan ne prononce mot devant lui. Ahla ahla...

Un soupire plus tard et voilà que le professeur se contentait d'accueillir Faeryn. Ce garçon qui avait choisi de devenir une Lame alors que tous le voyait comme une célébrité sportive, mais pourquoi pas ? Hebimaru ne jugeait pas et il était toujours heureux d'en savoir plus sur la capacité des autres.

Bonsoir Faeryn. De plus cet enfant était l'héritier d'un grand soldat, il serait intéressant de le voir évoluer.

Et le dernier et non le moindre. Rex, le chien de compagnie de l'école au complet qui débarquait dans la classe en semblant réellement excité, voir beaucoup trop ce qui amusa l'homme en question.

Il ne manque plus que la pomme et vous seriez vue comme mon chouchou. Dit-il face à une telle salutation. Prenez place monsieur Wolfgang.

En disant cela, Hebimaru marcha vers la porte de son pas traînant et referma celle-ci en observant les étudiants présent. Comme pour le premier cours, ils étaient six. Comme le premier cours, il serait question de travail d'équipe, mais...

Hebimaru s'approcha des pupitres, maintenant debout en face d'eux alors qu'il les observait à tour de rôle. Un silence de mort plana alors que la foudre à l'Extérieur fendit l'air et qu'un puissant grondement se fit entendre au loin.

Vous êtes probablement au courant du premier cours de combat. Deux équipes de trois personnes. Deux équipes affrontant les terribles danger qui vous attendent dehors. Deux équipes, qui seront trois aujourd'hui. À l'inverse du premier cours, vous ne serez pas répartie en deux équipes de trois personnes, mais en trois équipes de deux.

C'était une nouvelle qui tombait brusquement, puisque ce changement était soudain, mais cela ne venait pas que de lui. Viveka et Lothar avait décider d'un commun accord qu'il serait intéressant de voir les étudiants combattre avec moins d'effectif. Le dieu de la sagesse marcha entre les rangés en s'arrêtant finalement près de Saga et de Fae qui se retrouvait tout près de la porte.

Dans ce cours, il est important de prendre en considération que oui, ce n'est qu'imaginaire, mais non, vous n'êtes pas à l’abri d'une blessure, d'une mort certaine et d'un combat sans fin. Cette pièce qui se trouve derrière c'est grande porte ne vous apportera que le chaos et vous offrira la chance de laisser libre cours à vos capacités.

L'homme observa ses étudiants un moment en demeurant très sérieux.

Vous n'êtes que des adolescents en quête d'un titre qu'on nomme Lame, mais pour devenir une Lame savez vous ce dont vous aurez le plus besoin ? Une question en l'air à laquelle il répondit lui-même. Confiance, esprit d'équipe, entre-aide et débrouillardise. Si vous désirez devenir une lame, voilà ce qu'on devra voir durant ce cours de combat.

En disant cela, il posa la main contre cette énorme poignée de porte, ne détâchant pas les yeux des étudiants.

L'équipe A sera composer de Rex et Faeryn. L'équipe B sera celle de Miah et Chance. Il posa son regard sur Zely et Saga, un petit sourire en coin. L'équipe C, Saga et Zely. Gardez en tête que je ne note pas l'excellence d'un bon coup. Ce que je note, c'est votre détermination à comprendre le sens du mot : équipe. Sur ce, je vous invite donc à pénétré dans cette pièce et de vivre l'expérience de vous même.

Il ouvrit la porte en se reculant finalement, ce sourire toujours mystérieux sur le visage alors qu'il fit quelques pas sur la droite.

Bonne chance à tous et bon courage. Le cours ne se terminera que lorsqu'il y aura mort d'homme ou un K.O.

Sur ce, il les laissa finalement entrer dans cette pièce.

( H;S : Vous n'êtes pas obliger de répondre à la suite de ce poste. Il est possible de prendre dans le topic de combat qui sera créer sous peu ! Bon cours ! )

__________________________________

When there is a true desire in the heart and that desire is strong... That is when he finds real strength that even he did not know he had!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième cours de combat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GENESIS ACADEMY :: • Genesis Academy • :: Intérieur de l'Académie :: • Salles de Cours :: Cours de Combats-
Sauter vers: